HISTORIQUE DE L’GLISE SAINT-SEVERIN
EN CONDROZ

2565 St Severin en CondrozL’histoire du village de Saint-Séverin se confond avec celle de la fondation du prieuré. En l’an 1091, Gislebert, Comte de Clermont et son frère Herman firent don à l’abbaye de Cluny de la moitié de tout ce qu’ils possédaient. Peu après la Comtesse Ermengarde, tante des bienfaiteurs, transmettaient à la même abbaye la moitié restante des biens familiaux. Ensuite, l’église sera placée sous les vocables des Saints Pierre et Paul, patrons de l’ordre de Cluny. Le nom de «prieuré de Saint-Séverin» est, lui, mentionné dès 1107 dans les «Gesta Abbatum Trudonensium».
L’
glise que nous admirons de nos jours fut construite sous le règne de l’Evêque Aberon II (1138-1145) qui se fit protecteur de cette maison et en consacra l’autel. Les moines Bénédictins de Cluny occuperont le prieuré jusqu’à la mort de Jean IX de Presseux, abbé du Val-Saint-Lambert. Vers 1513, les biens sont réunis à la mense épiscopale sous le règne d’Erard de la Marck (1505-1538).
En 1574, le Prince-Evêque Gérard de Groesbeek cède le prieuré aux Jésuites de Liège qui se contenteront de nommer des administrateurs jusqu’en 1773, date de la suppression de l’ordre. Le prieuré retourne alors à la mense épiscopale de Liège.
L’église n’eut guère à souffrir de la révolution française, ni des années tourmentées qui suivirent (guerre de Napoléon, régime hollandais et révolution de 1830).
Cependant, durant cette époque, les édifices furent peu entretenus. Au long du 19e siècle, il y aura alternance de restaurations imparfaites et de détériorations graves. Vers 1910, on envisage même l’éventualité de démolir totalement l’église. Dès 1947, l’abbé THUNUS s’attelle à la restauration de l’église qui sera achevée en 1966.
D’après «1949-1969 : Saint-Séverin en Condroz╗
Par l’abbé Pierre THUNUS.

POUR RECHERCHER UN SUJET

SOMMAIRE DU TOURISME - ACCUEIL - HOME

Attention!

Pour tout renseignement concernant la PHILAT╔LIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "contacts"), soit par fax au 02/503 38 11
Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.