ANNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

1776 Marie PopelinL’Organisation des Nations Unies, dans la résolution 3010 (XXVII) du 18 décembre 1972 adoptée par l’Assemblée générale, a proclamé 1975 comme Année internationale de la Femme et a décidé, dans le cadre de son activité pour l’émancipation des femmes, de consacrer ces douze mois à une action intensive pour promouvoir le droit des femmes dans le monde. Le thème central est: égalité entre l’homme et la femme, développement et paix.
Parmi les activités recommandées à l’échelon national en vue de donner à cette Année la publicité voulue, les nations Unies préconisent notamment l’émission de timbres commémoratifs et l’oblitération premier jour.
La Régie de Postes se conforme à ce souhait en émettant un timbre dont le sujet est constitué par l’emblème officiel des Nations Unies crée à l’occasion de l’Année internationale de la femme et une effigie de Marie Popelin.
L’emblème symbolise le souci permanent des Nations Unies de promouvoir l’égalité des hommes et des femmes à travers le monde; il est constitué par une colombe stylisée symbolisant la paix, par un signe biologique du sexe féminin (un cercle surmontant une croix) et par le signe mathématique de l’égalité.
La figure de Marie Popelin a été retenue comme étant la plus représentative, car c’est elle qui peut le mieux illustrer le thème de l’égalité entre hommes et femmes et la volonté d’émancipation des femmes de notre pays. Elle a voulu ouvrir aux femmes la porte d’une nouvelle profession, celle d’avocat et a lutté pour faire reconnaître ses propres droits et ceux de toutes les femmes en mettant en œuvre tous les moyens juridiques disponibles et enfin c’est essentiellement à elle que l’on doit l’organisation du mouvement d’émancipation des femmes en Belgique.
Marie Popelin, née le 16 septembre 1846, fut la première femme belge docteur en droit (12 juillet 1888). Elle demanda le 3 décembre 1888 à prêter le serment d’avocat devant la Cour d’appel de Bruxelles mais sa requête fut rejetée par arrêt de cette Cour le 12 décembre 1888, avec des attendus qui en disent long sur la mentalité de l’époque; elle se pourvut en cassation ; mais, bien qu’aucune disposition législative n’interdit expressément à la femme d’exercer la profession d’avocat, la Cour de Cassation par arrêt en date du 11 novembre 1889, rejeta le pourvoi de Marie Popelin et déclara que la solution de la question devait être réservée au législateur. Marie Popelin mourut le 5 juin 1913 sans avoir put exercer la profession à laquelle elle s’était préparée et c’est seulement la loi du 7 avril 1922 qui permit l’accession des femmes au barreau.
Ce qu’on appelait l’affaire Popelin fut à l’origine de la création en 1892 de la Ligue belge du Droit des femmes, la première association féministe belge.

Attention!
Pour tout renseignement concernant la PHILATÉLIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "contacts"), soit par fax au 02/503 38 11

Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.