BÉGUINAGE DE TURNHOUT

1572 Béguinage TurnhoutL’âge du Béguinage de Turnhout n’est pas connu avec précision. Aux archives du Béguinage repose cependant un parchemin de 1372 de marie de Brabant octroyant la franchise d’impôts.
D’anciennes lettres ont été perdues dans un incendie, mais les archives de la ville possèdent toujours une charte où il est fait allusion au Béguinage en l’an 1365. Cette charte nous permet d’affirmer que le Béguinage de Turnhout existe depuis plus de 637 ans, probablement depuis plus longtemps encore.
En 1400 déjà, un hôpital fut aménagé dans l’enceinte du Béguinage où des soins étaient donnés aux béguines malades et âgées.
Le 12 juillet 1562, un incendie détruisit une grande partie du Béguinage.
La reconstruction fut entamée assez tôt, mais en raison du nombre croissant de béguines, l’extension des bâtisses devait être envisagée.
En 1665 la construction d’une nouvelle église fut entreprise. Ainsi, le plan de Vosterman nous montre que vers 1673 le Béguinage possédait deux églises.
Une grande partie des habitations actuelles datent aussi de cette époque.
La Révolution française n’a pas épargné le Béguinage : les portes furent décrochées et l’église devint le «Temple de la Loi ». Les béguines se sont opposées avec la dernière énergie à la vente de leur enclos qui fut déclaré patrimoine national.
La lente disparition de la vocation pour la vie conventuelle s’est manifestée suffisamment tôt à Turnhout, ce qui permit de réunir les principaux objets et meubles dans un couvent où jadis logeaient les béguines.
Actuellement le Béguinage est occupé par des dames ou demoiselles âgées et des prêtres en retraite qui peuvent terminer leurs jours dans le calme et la paix.
Le Béguinage de Turnhout est la plus ancienne institution religieuse de la ville. Elle était le berceau de l’enseignement dans la région et, aujourd’hui, elle remplit toujours une mission culturelle. Elle possède une salle de conférence disponible pour diverses causeries et conférences. Depuis 1967, les «Amis du Béguinage» organisent à chaque arrière-saison, un cycle de récitals d’orgues sur l’orgue baroque qui date de 1668.

POUR RECHERCHER UN SUJET

SOMMAIRE DU TOURISME - ACCUEIL - HOME

Attention!

Pour tout renseignement concernant la PHILATÉLIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "contacts"), soit par fax au 02/503 38 11
Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.