TONGERLOO

2013 TongerlooL’abbaye des prémontrés de Tongerloo fut fondée en 1130, sur les terres du sieur Giselert de Casterlé qui appartenait, en tant que frère laïc, à la première communauté. Pendant les premiers siècles de son existence, l’abbaye s’attacha surtout à défricher la terre ingrate de la Campine, sans cependant oublier le travail apostolique.
Grâce aux défrichements et aux nombreuses fermes qui purent ainsi être implantées, les disciples de Saint Norbert portèrent secours aux pauvres, très nombreux en ces temps-là.
Certains jours, on distribuait du pain à l’entrée de l’abbaye. A partir du 16e siècle, cette distribution se faisait chaque lundi, mercredi et vendredi. Plusieurs fois par an, notamment durant la semaine précédant la fête de Noël, pendant la semaine sainte et lors du décès d’un abbé, des distributions spéciales avaient lieu.
Quelques chiffres ci-après, donnent une idée de l’importance de ces secours; pendant la semaine sainte de l‘année 1471, 2024 pauvres se présentèrent; lors de la famine de 1552, on compta, le jeudi saint, quelque 2176 personnes; en 1709, on vit, certaines semaines, plus de 5.000 personnes venir frapper à la porte de l’abbaye et, en 1740, ils étaient parfois 6.000.
A l’entrée de l’abbaye (représentée sur le timbre), on peut remarquer aujourd’hui encore,
«la fenêtre des pauvres» où le pain, les haricots et les petits pois étaient distribués.
En 1796, la Révolution française mit fin brutalement à cette œuvre de bienfaisance. C’est, en effet, en cette année que les religieux chassés de l’abbaye, les biens réquisitionnés et vendus.
C’est presque par miracle, qu’en 1840, quatorze religieux, dont six d’avant l’expulsion de 1796, purent reprendre la vie commune à Tongerloo. Ils avaient pu racheter les bâtiments, en grande partie détruits.
Le courage et la confiance de ces hommes ont été couronnés de succès. Bien vite, le nombre de religieux augmenta et l’abbaye de Tongerloo redevint le centre religieux, social et culturel qu’il était autrefois et qu’il est resté de nos jours.

POUR RECHERCHER UN SUJET

SOMMAIRE DU TOURISME - ACCUEIL - HOME

Attention!

Pour tout renseignement concernant la PHILATÉLIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "contacts"), soit par fax au 02/503 38 11
Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.