FLOR PEETERS

2667 Flor PeetersFlor Peeters est Né le 4 juillet 1903 à Tielen, près de Turhout. Il fait ses études au Lemmensinstituut à Malines où il obtint la plus grande distinction en 1923. Cette même année, il devint assistant à l’institut et organiste à la cathédrale Saint-Rombout. Dans ces deux tâches, il assiste Oscar Depuyt qui partage avec Lodewijk Mortelmans le privilège d’être son professeur le plus important. la mort de Depuyt en 1925, Flor Peteers lui succède comme organiste principal de la cathédrale et comme professeur principe d’orgue.
Assez rapidement, Flor Peteers devient un professeur d’orgue très sollicité. En dehors du Lemmensinstituut, il enseigne au Conservatoire Royal de Gand, aux Rooms-katholieke Leerlangen à Tilburg et au Koninklijk Vlaams Conservatorium d’Anvers dont il sera directeur de 1952 à 1968.
Durant ses tournées aux
tats-Unis, il donnera de nombreux cours à des étudiants. Dès 1958, il enseigne chaque année à Boys Town dans le Nebraska (USA) et de 1968 à 1985 dans la cathédrale de Malines à une brochette de musiciens internationaux.
En 1964, il est nommé conseiller, avec Olivier Messian, lors du Concile de Vatican II.
Tout au long de sa riche et longue carrière d’organiste d’église et de concert (il s’est produit dans le monde entier) ainsi que de pédagogue, il se voit décerner un grand nombre de distinctions et de titres nationaux et internationaux.
Il est nommé docteur honoris causa de l’Université Catholique de Washington et de la Katholieke Universiteit van Leuven.
En 1971, le Roi le nomme baron et, quelques années avant sa mort, le Prix de l’
tat Belge vient couronner sa longue carrière artistique.
Flor Peteers décède à Anvers en 1986, le jour de son anniversaire, à quelques minutes de ses quatre-vingt ans
Flor Peteers est avant tout un organiste d’église. Il possède un grand talent d’improvisateur et parvient avec brio à orner de courts préludes et postules d’anciennes compositions liturgiques dont l’interprétation offre une grande richesse de tonalité, s’inscrivant dans un schème percutant. Organiste plein de talent, Peeters figure aussi parmi les compositeurs les plus prolifiques de son temps dans le domaine de la musique chorale et de la musique pour orgue. Empruntant certains caractères au grégorien, ses compositions inventives revêtent des formes classiques, polyrythmiques et polytonales et, après 1966, des formes atonales et sérielles.


Attention!

Pour tout renseignement concernant la PHILATLIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "
contacts"), soit par fax au 02/503 38 11
Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.